dimanche 16 septembre 2018

Massi OPEN XC - Chamadelle (33)

Après une longue pause cette été en matière de compétition me voilà de retour pour la toute dernière course de la saison.
Direction Chamadelle pour la 10e et ultime manche du Challenge Massi.

Au programme un circuit très technique et trialisant avec obstacles en tout genre: sauts, rondins en montée, descentes cassantes et techniques, pierriers, marches, racines, belles bosses, tout est là pour ravir les plus téméraires.

Revenant de blessure suite à une mauvaise chute sur l'arrière train 2 semaines plutôt j'ai décidé d'y aller mollo et les échappatoires sur les parties les plus chaudes vont m'être d'un grand secours!

Le départ est donné comme à chaque fois à 11h30. Placement en 3e ligne me concernant et pour une fois je vais faire un départ beaucoup moins médiocre que d'habitude (comprendre je ne vais pas me retrouver en dernière position en 10s).
Nous commençons par un tour de start loop d'1 km afin d'étirer le peloton puis 2 grands tours de circuit de 10.5 km chacun. Beau programme!

Fin du start loop et alors que nous retournons vers la ligne de départ je vais arriver sur une "difficulté" technique au ralenti, hésiter et m'étaler de tout mon long devant le public.
Un peu sonné, j'entends une petite voix qui me dit "allez chérie c'est pas grave remontes sur ton vélo et c'est reparti". Je ramasse mon bidon tombé à l'occasion, remets mon casque d'aplomb, check rapidement que je n'ai aucune douleur et c'est reparti!



J'ai évidement perdu quelques places et laissé filer l'avant de la course mais tout va bien. Je reprends mes esprits et m'accroche. Les difficultés techniques passent sans encombres bien que la fatigue se faisant ressentir au fil des kilomètres. Fin de la première moitié du premier tour, Karim m'informe que je suis 3e, place que je conserverai jusqu'à la fin de la course.



Tout va bien, j'enchaine... arrivent les crampes, un gel et hop ça repart! Fin du 2e tour alors que j'emprunte un échappatoire qui finalement est peut être plus technique que la difficulté elle même, je vais taper mon cintre dans un arbre et m'écraser violemment sur le sol. Je m'en sortirai avec de beaux hématomes au genou et bras.

Je passerai finalement la ligne d'arrivé après plus d'1h45 de course et 22 km au compteur pour 600m de D+.


3e place sénior dame pour cette course et 4e place au général. 
Je repars avec de très beaux lots alimentaires mais pas que, puisque l'énorme dotation pour le classement final se compose d'une télévision et d'un bon de réduction de 100€ pour faire réviser ma fourche!


Pour une première année en FFC, le Challenge Massi fut une très bonne surprise avec un niveau technique des parcours impressionnant et relevé. J'ai énormément appris techniquement mais également sur moi-même.

Un grand merci à tous les clubs organisateurs, bénévoles, à Jean Claude Ballion et aux nombreux photographes qui nous ont offert après chaques courses de sublimes clichés. Je pense notamment à Louis Cadroas, Christian Vergnaud, Sandrine Breuil et tous les autres!

vendredi 20 juillet 2018

Championnats de France Master VTT XCO - Lons Le Saunier (39)

Aujourd'hui c'est le grand jour, l'objectif final de cette saison: les Championnats de France Master VTT XCO.


Direction Lons le Saunier pour l'occasion. Après 6h de route l'heure de la reco a sonné.
Au programme un parcours très costaud tant sur le plan physique que technique.

De jolis sauts, passages techniques, pierrier et descentes engagées mais également de belles côtes à plus de 20%, le tout sur un circuit de 4.5 km environ.

Vendredi matin 11h30, le départ est donné. Nous sommes 14 féminines réparties en catégories d'âge (Master 2 me concernant).


Un poil stressée je vais faire un départ moyen évitant de justesse l'accrochage avec une autre concurrente.


J'enchaine toutes les parties techniques, tout passe même si je suis parfois gênée par des concurrentes qui passent à pieds. Fin du premier tour alors que je pointe à la 9e place scratch je vais doubler 2 filles pour me positionner en 7e place.


Je vais ainsi enchainer les tours et doubler encore une fille à la fin du 3e tour. Je vais gérer le 4e tour sentant les crampes arriver. Il fait très chaud et même si j'en suis déjà à mon 3e bidon ça ne semble pas suffisant.
Je m'accroche et franchis la ligne en 6e position scratch et 3e dans ma catégorie.

Une course très dure où il fallait avoir le niveau physique mais pas seulement. Les passages techniques très engagés pour certains pouvaient conduire à la chute. C'est sans compter le manque de lucidité sur la fin de course!
Gros niveau devant moi avec en première place une ancienne Elite et Championne de France Marathon!


Une course où j'ai tout donné mais je reste persuadée qu'avec un peu plus de fraîcheur le résultat aurait pu être meilleur....

Côté courses, encore quelques Massi et cette belle saison 2018 sera terminée!

Merci à Maguy Gachignard pour les clichés! 

dimanche 1 juillet 2018

Massi OPEN XC - Auradou (47)

Ce week-end avait lieu la 8e manche du Massi à Auradou dans le Lot et Garonne
C'est sous une chaleur caniculaire que nous nous rendons sur le lieu des hostilités dès la veille pour la reco.

Peu de monde sur le circuit, certainement la faute au match de l'équipe de France qui avait lieu au même moment!

Alors que nous nous apprêtons à partir pour un premier tour de découverte, nous croisons Mattis qui vient d'achever sa reco. Il nous annonce un circuit costaud, tant sur le plan du dénivelé que sur le plan technique. En effet le terrain étant très sec, il n'y a aucune accroche et les descentes sont parfois dangereuses.

Nous partons donc prudemment vers le début du parcours.

Effectivement la première difficulté ne tarde pas à venir. Nous entrons directement dans un technique en dévers et en descente où la terre se dérobe immédiatement sous nos pneus.
Première descente, je ne la sens pas. Tom qui passe devant me confirme que c'est très chaud! Tout en glisse pour finir dans l'arbre en face. Aucune accroche, difficile de piloter....j'opte pour la descente à pieds. On verra si ça passe au second tour!

Il faut ensuite remonter dar dar sur un petit technique en dévers parsemé de racines et autres pierres. Entre les virages en épingles et les montées à pieds notre progression sur ce début de circuit est laborieuse!
Ouf un peu de roulant (en monté!) avant d'attaquer quelques marches et techniques rapides en descentes. 
Quelques belles descentes vont venir agrémenter ce circuit (avec à chaque fois des échappatoires) avant d'attaquer "la redoutable". Il s'agit en effet d'une côte interminable sur 3 niveaux où le cardio et les jambes sont malmenées. On redescend ensuite par des techniques plus ou moins rapides et accidentés dans les bois (ou en plein soleil). 
La "Corniche" espèce de pierrier en montée se fera à chaque fois à pieds.

Après presque 30 min pour ce premier tour nous achevons le parcours par un peu de roulant. Le 2e essai se fera nettement plus rapidement et cette fois je passerai (presque) toutes les descentes.

Jour J arrivant je m'aligne avec encore une grosse bronchite et déjà 27°C.
Placée en 3e ligne je vais faire, je crois, le pire départ de toute ma vie! En moins de temps qu'il faut pour le dire je me retrouve en dernière position - après avoir été bousculée par des mâles énervés et prêts à en découdre! 
Après une moitié de start loop nous nous retrouvons tous à pieds dans le premier goulot d'étranglement et que dire du premier technique...!
Qu'importe je vais me ressaisir et vais rapidement remonter quelques places.
Au 3/4 du parcours je pointe à la 5e place quand nous allons doubler une concurrente à pieds victime d'une crevaison. Je me retrouve à cet instant 4e dans la roue de la 3e.

Photo: Christian Vergnaud

Photo: Christian Vergnaud

Ses hésitations dans le technique ainsi qu'une petite accélération bien placée vont me permettre de la passer et creuser un petit écart.
Fin du 2e tour et alors que j'entame mon dernier tour elle est toujours à distances de moi. Un nouveau coup de collier va me permettre de creuser définitivement l'écart et m'assurer 2 bonnes minutes d'avance à l'arrivée.

Je termine donc cette course sous une température écrasante, avec encore un poumon en moins (décidément...faites des gosses! :-) ) à la 3e place, pas très loin finalement de la 2e.
Pour quelqu'un de malade et compte tenu des conditions et du terrain je m'en sors donc plutôt pas mal.

Je ne pourrais malheureusement pas assister à la remise des récompenses mais ce fut une belle course bien organisée dans l'ensemble. Seul le start loop serait à revoir. 
Merci aux bénévoles pour l'organisation, les bouteilles d'eau fraiche sur le bord du parcours et à mon chéri et Karim pour les douches et assistances hydriques régulières. 

On continue la préparation en vue du prochain objectif dans 2 semaines!

dimanche 17 juin 2018

La Rose d'Antran (86)

Pas de compétition ce week-end mais on poursuit l'entrainement pour les objectifs. Pour ce faire rien de tel que d'aller rouler un peu sur la très bonne rando de la Rose d'Antran pas très loin de la maison.

Levé matinal pour un départ à 8h. Je me suis fixée 50 km et un retour pas trop tardif à la maison pour profiter un peu de mon petit. 

On commence par du roulant pour rattraper après seulement 5 km la très connue "Côte de la Rose". Après cette ascension quelques singles dans les bois, du roulant avec quelques coups de cul.

Le ravito arrive après environ 10km où nous avons ensuite le choix entre plusieurs boucles. 
Ravito dont je ne pourrais pas dire grand chose puisque je ne me suis arrêtée qu'en coup de vent pour remplir mon bidon.
Ayant prévu de faire 50 km je vais opter pour la boucle 4 puis 5 qui me semble pleine de promesses de par son allure.

Me voilà partie sur la boucle 4 qui commence plutôt mal avec de long chemin roulant cassant dans les herbes hautes. Quand nous sortons de ces chemins forestiers c'est pour rentrer dans des techniques tape cul fraichement ouverts. Bien heureuse pour le coup d'avoir opté pour le tout suspendu!!!
Après encore quelques belles bosses du côté de Vaux sur Vienne et du roulant nous redescendons vers le ravito.


Je vais ensuite partir sur la boucle 5 où rapidement j'ai le choix entre 2 tailles de boucles. Je vais partir sur la plus grande en rattrapant la plus courte par moment.
J'emprunte une succession de singles que je connais déjà des autres éditions. Un peu de roulant, encore quelques belles bosses et me voilà de retour à la voiture après 3h20 de roulage et 54 km au compteur.

Dans l'ensemble une rando variée avec une belle boucle 5. Toujours une organisation au top avec des bénévoles bien sympathiques. 



Rendez-vous à Auradou désormais pour la 8e manche du Massi!



dimanche 3 juin 2018

MASSI OPEN XC - St Pompon (24)

J'étais ce week-end sur la 6e manche du Challenge Massi à St Pompon. Cette course comptait pour le Championnat Régional Nouvelle Aquitaine (nouvelle formule).

Arrivée avec grand peine sur le site le samedi (un coup il y a un T à St Pompon, un coup il n'y en a pas... bref le GPS est perdu!) nous partons illico pour la reco.

Ca commence fort avec d’emblée une côte sur un long single étroit et à très fort dénivelé. Quelques virages en épingles, un dévers, des escaliers puis une descente avec des marches et virages serrés. Il faut maitenant tout remonter!

Après une série de montées et descentes avec quelques pièges et racines les choses sérieuses commencent vraiment avec la montée du lavoir où il faut gérer l'effort mais également le pilotage pour passer tous les virages en épingle. A part le premier qui ne passera jamais pour moi le reste se fait bien. A peine a-t-on fini cette ascension qu'il faut rembrayer pour continuer à monter pour arriver en haut de la colline. Quelques sauts, passages de rondins, escaliers et autres descentes et il est temps de redescendre vers la ligne d'arrivée.

Pour ça il va falloir passer une succession de virages serrés dans la caillasse pour arriver enfin à la passerelle et au pierrier. Un dernier effort avec 2 rondins en descente, un passage merdique avec pierres et rondins, un saut et hop nous avons terminé le tour.


Aucune portion de roulant, pas un centimètre de terre mais uniquement des graviers et cailloux, le combo idéal pour glisser! Il va falloir piloter intelligemment et bien se positionner sur le vélo pour gérer au mieux la motricité!

Dimanche 11h30, le départ est donné. Pour une fois je clipse bien et part pas trop mal mais ça chute devant moi. J'évite le tas et repars. Comme prévu ça bouchonne à la première côte et nous montons au train à pieds. J'enchaine, double une féminine, puis deux pour finir par me retrouver seule au milieu de la montage.
Nous avons 4 tours au programme mais le premier me doublera au début de mon 3e tour ce qui réduira en conséquence ma peine.
Tout passe bien à l'exception du pierrier où je peine à trouver la bonne trajectoire. Dernier tour je vais encore partir en vrac et malgré mes efforts pour rectifier la trajectoire je vais finir dans le filet de sécurité, le déchirer pour terminer ma course à plat ventre dans les ronces. Quelques hématomes sur la fesses seront à déplorer, ça aurait pu être pire! Je repars immédiatement pour terminer ma course.


Je fais au final 7e au scratch et 1ere Master 30. En théorie je devrais être Championne Régional sauf que les Masters Femmes ne seront jamais appelées à la remise des récompenses! Avoir attendu 4h pour rien c'est bof bof quand même..... (pour rester polie!)

Au final un très beau parcours, qui rappelons le était un des parcours de Coupe de France 2017. Circuit très physique, très technique où j'ai pu poursuivre mon apprentissage des sauts et autres difficultés techniques. Tout ça commence à devenir des automatismes et le plaisir commence à prendre le pas sur l'appréhension!

Un peu de repos désormais avant la 8e manche à Auradou.

dimanche 20 mai 2018

National VTT UFOLEP - Saint Gobain (02)



Dimanche dernier se jouait l'ultime manche de la saison UFOLEP, la plus importante, le National!

Pour ce faire cette année nous nous déplaçons donc dans le Nord et plus précisément à Saint Gobain.

Arrivés dès le vendredi sur place pour la reco je découvre un parcours varié.
Tout est là, roulant, relance, technique, cotasse, descente, pas trop de technique... Bref un circuit à la fois très physique (car cardio) et ludique.

Le parcours débute par un start loop en "escargot" sur le stade avant d'embrayer sur une descente roulante et rapide. S’enchainent ensuite une succession de petit talus à descendre et monter au milieu d'un terrain de cross. Un peu de roulant prend la suite pour rembrayer sur du technique, des petits coups de cul, du roulant, un technique rapide en descente, de nouveau une portion roulante...

Sortie de cette portion roulante on attaque une belle descente qui peut s'avérer dangereuse du fait de la vitesse pris dans la première portion. Cette descente est aussitôt suivie par une montée quasi impossible à monter sur le vélo si on a été trop précautionneux dans la descente (ce qui sera mon cas en reco et en course).
On remonte donc sur le vélo, redescend de nouveau pour réattaquer une nouvelle montée "impossible".

Vient ensuite un technique en descente rapide et ludique avant de rentrer dans le " Canyon". Un single enclavé, plus ou moins rapide car en faux plat montant avec parfois de jolis talus à passer.
Une palette glissante, une autre pour enfin accéder à une magnifique côte collante et longue.

Arrivé en haut on peut penser que notre calvaire est terminé....Et bien non puisqu'il faut enchainer sur un long technique en faux plat montant collant. L'impression d'être crevé et de ne pas avancer. 

Arrive ensuite "La Tranchée" avec des passage plus rapides et ludiques. Ce single va nous ramener vers une zone roulante (elle même ponctuée d'une mini bosse) avant d'entamer le dernier technique en descente qui va nous emmener vers la zone final.

Voilà ce qu'il en est pour le parcours.